Séminaire de Serge Martin

Séminaire de Serge Martin n° 1 du 23/09/2013

Sorbonne Nouvelle – Paris 3

46 rue Saint Jacques – 3ème étage (salle M).

1) Présentation des étudiants et de leurs sujets

2) Démarche : textes théoriques de la littérature associés à des textes d’auteurs et surtout des poètes.

3) Son blog : voix et relation.

I – Présentation du séminaire

Réflexion sur la didactique en littérature à travers une réflexion sur sa relation à la voix.

“Lire un texte littéraire c’est développé une relation de voix.” (Serge Martin)

Selon lui, la didactique est avant tout une “reprise de voix” et une “réénonciation.”

D’emblée on peut se poser quatre questions :

1) Pourquoi avoir choisi le titre : “Théories et didactiques” ?…

…parce qu’avec les œuvres littéraires on ne peut pas réfléchir à une didactique sans une théorie. La théorie est donc perçue comme une activité continue des œuvres littéraires.

D’autre part la vie des œuvres passe par des relations. Les œuvres ont besoin de la transmission et donc de la didactique pour exister.

Ainsi la didactique de la littérature consiste en une continuation des œuvres. Pour ce faire il a fallu mettre en place une “anthropologie littéraire des œuvres” (commencée par Marcel Proust en 1913) qui avait pour but de chercher “comment des œuvres font vivre des relations ?”

cette méthode ou plutôt ce regard sur les œuvres, s’oppose aux méthodes dites “discontinuistes.”

2) Pourquoi avoir choisi le titre : “Théories et didactiques” au pluriel ?

….parce qu’il n’y a pas qu’une seule voix et parce qu’il n’ y a pas de théorie ni didactique sans une activité critique. La critique a pour avantage de s’opposer au dogme et au déni de la théorie et de la didactique (exclue de la littérature “pure”) : elle est une pensée de la relation.  Ce qui existe ce sont des historicités : ce qu’on a fait avant, ce que l’on veut faire.

Comme le disait Emile Benveniste : “Dire bonjour tous les jours de sa vie à quelqu’un, c’est toujours une réinvention.”

Il n’ y a donc pas de langage ordinaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.